Je ne prétends nullement vous expliquer comment réaliser une aquarelle, mais simplement ma façon de travailler, même si elle n'est pas toujours très académique ....

Pas à pas, une 1ère aquarelle. Pas à pas, une 2ème aquarelle. Pas à pas, une 3ème aquarelle. Pas à pas, une 4ème aquarelle.
Cliquer sur les aquarelles pour les agrandir
295PDFA.jpg (37079 octets)  

Toujours à Roscoff, à Penn ar Vil, la passe des feux, près de la bouée de Rannig. Beaucoup de bateaux sont encore sur les corps morts. Pour augmenter encore cette impression, je choisis de faire le dessin en coupant une feuille de 36x51 sur la hauteur.

     
295PDFB.jpg (29598 octets)  

Les bateaux pointent vers Roscoff, le vent était de suroît au jusant .Je fais mon premier lavis très rapidement avec un mélange de jaune de Naples et d'ocre. J'absorbe un peu de couleur pour éclaircir la ligne d'horizon . 

295PDFC.jpg (32944 octets)  

Second lavis mais en effectuant un dégradé vers la ligne d'horizon. J'attend que le ciel sèche un peu ,pendant ce temps là je commence à travailler la coque des bateaux . J'ai encore à modeler des nuages . J'ajoute un peu de bleu de cobalt à ce qu'il me reste de jaune de Naples

     
295PDFD.jpg (44163 octets)  

Pour la grève, je prépare à l'avance quelques couleurs, de façon à pouvoir les appliquer très rapidement sur la surface mouillée. Je garde également à portée de main un papier absorbant pour effectuer éventuellement des reflets .Sur la surface humide d'un mélange d'indigo et d'ocre jaune, je pose quelques touches grasses de jaune de Naples pur, qui se diffusent immédiatement .

     
295PDFE.jpg (47873 octets)  

Je reviens un peu sur les reflets, je n'ai pas assez attendu pour absorber le pigment... J'attends un peu cette fois que le tout sèche , pour éviter les " accidents" en posant la main sur la surface humide, et je termine les mâts et les derniers détails .

   Roscoff, Penn ar Vil : la passe des feux .