Pas à pas, une 1ère aquarelle. Pas à pas, une 2ème aquarelle. Pas à pas, une 3ème aquarelle.

Je ne prétends nullement vous expliquer comment réaliser une aquarelle, mais simplement ma façon de travailler, même si elle n'est pas toujours très académique ...

Pour ce pas à pas, cette fois j'ai utilisé un papier aquarelle à grain torchon.

(Papier Arches 300gr, torchon )

 Le fait de changer le papier permet d'obtenir des effets quelque peu différents, mais ce que je voulais surtout essayer , c'était de laisser beaucoup de blanc dans le bas du papier. L'effet que je voulais obtenir n'est pas encore ce que je souhaitais, , je n'ai pas résisté à la tentation de mettre un peu de couleur dans le bas de ma feuille......

 

Cliquer sur les aquarelles pour les agrandir
 

 Le dessin est très sommaire, la ligne d'horizon avec quelques toits et une esquisse du clocher, les bateaux puis une bouée et sa chaîne .

Je prépare un peu d'indigo très "délayé" dans un godet et encore un peu d'indigo avec un touche de terre de sienne brûlée pour l'assombrir encore un peu plus. 

Je fais de même avec du carmin.....

Pour ce ciel je vais donc travailler en deux temps. J'humidifie la totalité du ciel ( Rien ne vous empêche de faire une légère ligne de Drawing gum sur l'horizon pour empêcher l'eau de descendre vers les toits  ) Je dessine quelques nuages avec mon indigo le plus clair en posant simplement la couleur sur le papier humide ( la couleur va se diffuser suivant votre degrés d'humidité ) et je fais de même avec le carmin sur la ligne d'horizon. Pendant que le papier est encore humide, je penche ma feuille de façon à ce que la couleur de la ligne d'horizon se diffuse vers le haut.

Je laisse sécher puis j'humidifie de nouveau et je renforce mes couleurs

Pendant que le ciel est en train de sécher, je viens modeler un peu le fond des bateaux. Pas de problèmes particuliers , si ce n'est que pour donner du volume, je travaille en plusieurs fois. D'abord un brun très clair sur l'ensemble de la coque puis dès que la couleur est sèche, j'applique un brun plus foncé que j'estompe immédiatement vers le centre avec un pinceau bien propre. ( Attention de ne pas poser le pinceau humide sur la couleur, l'eau la repousserait immédiatement) Venez simplement la " tangenter " avec votre pinceau presque sec

Mon ciel est sec, je peux maintenant poser un peu de couleur ( mélange d'indigo et de carmin très dilué ) sur les toits puis cette même couleur " salie" avec un peu de terre de sienne sur le quai .

Comme j'envisage de mettre quelques reflets, je prévois dès maintenant de réserver quelques blancs avec ma gomme liquide à l'aplomb du bateau, de la bouée et sur la chaîne

La gomme liquide ayant séché, je peux maintenant mouiller ( plus qu'humidifier ) toute la partie basse de la feuille....Je vais utiliser les restes de mes couleurs précédentes, ajouter un peu d'indigo et de vert de vessie. Poser les couleurs les unes sur les autres tant que le papier est humide et bien évidemment toujours en appliquant la règle : du plus clair au plus foncé.

Il me reste à applique un peu d'orange sur la bouée, et du vermillon sur le liston du bateau. 

La partie basse est sèche, je peux maintenant enlever le drawing de la chaîne et y mettre un peu de couleurs.

Quelques ombres encore à accentuer..